dimanche 28 décembre 2008

Historique de la restauration du Broussard F-GFMN



Voici l'adresse du diaporama de juin 2005 à Castelsarazin au 12 décembre 2008 à Limoges:
http://picasaweb.google.com/Tedarf/HistoriqueRestaurationMax#

samedi 27 décembre 2008

Max dans le Fana


Notre Broussard a les honneurs du célébrissime magazine "Le Fana de l'Aviation" du mois de Janvier 2009 en page 7.

mardi 23 décembre 2008

Arrivée du Père Noël à St junien


Le Père Noël est bien arrivé à l'aéro-club de St Junien samedi 16 décembre, dans le léopoldoff des Ailes Limousines. Avec le concours de nombreux partenaires, l'aéro-club Maryse bastié présidé par le très sympathique René Brouazin a pu offrir aux enfants un goûter. ( édition du 23 décembre du Populaire du centre )

vendredi 19 décembre 2008


Les ailes Limousines déménagent encore une fois et trouvent refuge dans l'ancienne cellule mécanique de l'aéro-cub de Limoges. Les deux Broussards y ont trouvé refuge, espérons que cette solution durera.

vendredi 12 décembre 2008

Max a volé



Après trois années de restauration assurée par l'équipe des Ailes Limousines, le Broussard N° 86 F-GFMN a repris l'air ce vendredi 12 décembre à 15hs.

Le premier vol a été conduit par Alain Girard de Couhé-Veyrac qui a aussitôt lâché Philippe Cantournet président des Ailes Limousines.

mardi 18 novembre 2008

premier vol du Broussard depuis 19 ans

Le premier vol du Broussard n°86 se fera entre le premier et le 23 décembre ; bien sur se seront des vols d'essais pour l'obtention du CDNR.........

vendredi 14 novembre 2008

LAISSEZ PASSER DU G.S.A.C.

Le laissez-passer du GSAC pour faire les essais en vol est arrivé ce jour, se sera pendant la période du 23 novembre au 23 décembre
R.G

lundi 29 septembre 2008

C'est à Feytiat... et c'est bientôt!...



De 1933 à 1974, l’aérodrome de Limoges-Feytiat, qui se situait à l’emplacement actuel du Golf municipal St Lazarre à Limoges, a connu le développement de l’aviation Française et Limousine. Maryse Bastié, Fernand Malinvaud et bien d’autres, ont porté haut et loin l’image des communes de Limoges et Feytiat. En 1933, l’aviation était réservée à quelques pionniers privilégiés. En 1936, l’Aviation Populaire a ouvert les portes du loisir aérien à de nombreux jeunes de toutes conditions. A partir de 1946, l’aviation de loisir a connu ses heures de gloire. Toutes les disciplines sportives y étaient représentées : le vol moteur et le tourisme aérien, le vol à voile, l’aéromodélisme et le parachutisme. A l’occasion de grandes fêtes aériennes, nos as locaux et les aviateurs Français parmi les plus illustres ont émerveillé les foules. Le dimanche, le public montait « au terrain » à pied, à vélo, en tramway puis en trolley-bus, pour voir évoluer les aviateurs. En 1967, le développement de l’Aviation Limousine verra ses efforts récompensés avec la création de la première compagnie aérienne régionale, AIR LIMOUSN et la nécessité de créer un nouvel aéroport adapté aux exigences de l’aviation commerciale. Ce sera l’ouverture de l’aéroport de Limoges-Bellegarde en 1972.

Bien des souvenirs existent, bien des souvenirs vont réapparaître !

Des collectivités locales dont la Mairie de Feytiat avec le concours de « mordus de l’aviation » de l’association Les Ailes Limousines, ainsi que de nombreux partenaires privés, présenteront du 3 au 19 octobre Salles du nouveau complexe georges Brassens à Feytiat, une exposition inédite en hommage à l’ancien aérodrome. L’entrée sera gratuite.

Pour l’occasion, de nombreux documents et objets d’archive seront présentés au public :

_ La vedette sera sans nul doute l’avion mythique de Fernand Malinvaud, le Gourdou Leseurre F-APOZ, prêté pour l’évènement par le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

_ Le planeur SG 38 typique des appareils utilisé au début du vol à voile dans les années 30 et le GC01 Germaind Couyaud qui a volé à Limoges-Feytiat et unique avion de cette époque conservé en Haute-Vienne.

_ Conférences : Gérard Feldzer directeur du Musée de l’Air, Christian Ravel du GPPA d’ Angers, Michel Galliot Météo France

_ Mise en scène avec les équipements et parachutes utilisés par l’équipe de Parachutistes de Raoul Clédassou.

_ Films d’époque tournés aux grandes heures de l’aérodrome.

_ Photographies, documents, et de nombreux objets utilisés à Limoges-Feytiat.

_ Evocation par météo France des activités et matériels authentiques utilisés par la station météo de Limoges-Feytiat

samedi 6 septembre 2008

MAX BONDIT à Limoges (ailes limousines)

video cette semaine à Limoges Bellegarde, le Max Holste n°86 F-GFMN son dernier vol remonte au 19 juin 1989 en ce moment c'est la phase des essais moteur, roulage, essais radio etc.

lundi 1 septembre 2008

RENDEZ-VOUS JEUDI AVEC MAX POUR INTERVENTIONS AVEC DENIS !

roger

lundi 18 août 2008

certificat de navigabilité

La visite de Mrs l'inspecteur du G.S.A.C. R.Picard est programmée pour le mercredi 15 octobre 2008 au matin dans les locaux des Ailes Limousines.

roger

samedi 2 août 2008

Le Broussard n°86 ne sera pas au Légend'Air 2008

2008-08-01
Le Broussard n°86 des Ailes Limousines ne sera pas présent au Légend’Air en Limousin cette année
.

Pourquoi !
Pour deux raisons :
Technique et administrative.
Technique, on ne dispose pas d’un technicien sur place pour finaliser les réglages, par exemple réglage du régulateur d’hélice etc. Dans ces conditions on ne peut pas raisonnablement faire des points fixes moteur pour différents essais.
Le coût des prestations qui commencent à poser un problème (technique trésorière si j’ose dire)
Administrative.
Cet avion doit obtenir un certificat de navigabilité de type CDN, c'est-à-dire comme un avion d’aéro-club, donc avec des conditions très strictes en terme de rénovation, d’entretien, de travail effectué sur cette machine et ceci dans le respect des règles régissant les avions sous CDN (normal) vis-à-vis de l’administration (DGAC) et de son organisme de contrôle le (GSAC) .
Une visite de monsieur l’inspecteur du GSAC sur Limoges et Saint-Junien le 30 juillet était prévue pour d’autres avions. En même temps il aurait pu contrôler notre avion ; mais on n’était pas prêt pour les deux raisons citées plus haut.
Une visite de Mrs l’inspecteur du GSAC de Toulouse se fait sous deux chapitres :
Technique et administratif ( surtout …réglementaire).
Administratif :
Regis PicardGSAC
.
Ce qui me sera nécessaire lors de la visite de reclassification ou avant sa classification (état ponctuel attestant de la navigabilité de l'aéronef conformément aux règles qui régissent les CDN) sera :- étude des originaux des CI, CDN, LSA et fourniture de copies;- déclaration d'entretien pour CDNR signée par tous les propriétaires légaux (président de l'association avec copie des preuves de sa désignation),- attestation de conformité radioélectrique (selon de le cas) pour délivrance d'une LSA si installation modifiée;- un programme d'entretien appliqué intégrant au minimum celui recommandé par le constructeur;- les différents carnets et livrets réglementaires dûment complétés;- un compte-rendu détaillé de la remise en état de l'avion (sous forme d'un rapport de visite par exemple);- un état des consignes de navigabilité applicable validé par le propriétaire de l'avion;- un état des éléments soumis à limite (de vie, d'entretien, etc.) validé par le propriétaire;- un état des visites et différentes butées de l'avion (pesée, test IRB, etc.);- une pesée avec inventaire;- une photocopie des pages suivantes du manuel de vol,- pages de garde avec approbation,- pages d'amendements,- pages de pesée et centrage aéronef,- pages des limitation de nuisance si existantes (je ne pense pas);- un état des modifications et des réparations réalisés sur cet avion avec les références des approbations de l'autorité (je pense qu'il devrait y avoir problème sur ce point);- un programme d'entretien qui sera appliqué à cette avion après le classification.

Technique : vérifier sur la machine le travail effectué dans les règles de l’art, c'est-à-dire comme par des professionnels agrées.
Mrs l’inspecteur du GSAC ne pourra pas revenir à limoges avant le mois d’octobre (déplacement professionnel en Russie) et pour minimiser les coûts de son déplacement à notre charge bien sur il faut ‘caler’ sa visite avec d’autres avions à contrôler (aéro-club).
Suite à sa visite il rédige un rapport qui est envoyé à la DGAC qui délivre un laissez passer pour effectuer les premiers vols ; reformalités administratives (fiches de tests etc.) retour DGAC et enfin délivrance du certificat de navigablité CDN.
Vous voyez cela n’est simple et doit être réaliser avec la plus grande rigueur pour ne pas aller à l’échec et être crédible, au passage je remercie Alain Girard le copropriétaire d’un broussard à Couhé Vérac pour son aide précieuse.

L’avenir : on doit continuer à peaufiner notre avion il reste toujours quelque chose à faire et tout n’est pas terminé (à ce sujet le travail effectué au mois de juillet est remarquable, sièges, radio, tableau de bord, marquages peinture etc.) donc toujours nos rendez-vous le jeudi et plus si affinités.

Roger.

mardi 17 juin 2008

jeudi 20 mars 2008

L'AG des Ailes

Conscients de l'importance de ce rendez-vous, une grande majorité des membres actifs des Ailes Limousines étaient présent, ce 18 mars 2008, au salon Vergnaud de l'Aéroport de Limoges Bellegarde.

Malgré les difficultés, ou peut-être devrais-je dire "grâce" aux difficultés, c'est devant une équipe soudée que le président a fait son rapport moral. Comme dans toute AG, l'examen des comptes a suivi.

Discussion passionnée autour des nombreux projets 2008 tant, malgré le soutien affiché du musée de l'Air et des autorité locales, la survie de l'Association est liée, non pas à sa gestion propre, mais au bon vouloir de "commerçants" pour qui la sauvegarde du patrimoine aéronautique du Limousin semble ne présenter qu'un intérêt de façade...

La réunion s'est terminé autour d'un déjeuner "en famille" au restaurant "les Hélices".

Le compte rendu de l'AG est téléchargeable (colonne de droite)

mercredi 9 janvier 2008


Bonne année à toutes et tous ! A toutes et à tous ceux qui oeuvrent de prés ou de loin à notre association Les Ailes Limousines et en particulier à la renaissance du Broussard Max Holste 1521 M n°86 ex l'A.L.A.T.


2008 est l'année du décollage, et comme pour décoller, il faut prendre de la vitesse, bravo aux peintres qui non pas connu la trêve des confiseurs pour nous permettre de remonter les pièces plus vite. Alors à nous de jouer la même partition pour pouvoir donner notre show le 21 juin.


rendez-vous bien sur, tous les jeudis et plus si affinité.



rodgers

vendredi 4 janvier 2008

Salut Felix...

En ce début d’année, Félix MOREL a pris son dernier envol.

Pour son épouse Claudette et sa famille : les Ailes Limousines vous adressent toute leur reconnaissance pour le travail que vous avez accompli pour l’aviation en Limousin.

Les voeux du Président

Chers membres des Ailes Limousines, chers amis,Tout d’abord le conseil d’administration et moi-même vous adressent ses meilleurs vœux de santé, de bonheur, de plaisir à partager notre passion.L’année 2008 sera pour l’association, celle de la communication. Ensemble nous avons fait des choses que je n’aurai imaginées à la création de l’association, Ensemble nous prenons plaisir à nous retrouver, que ce soit pour la restauration du Broussard, pour la participation à Legend’Air, au meeting de la Ferté Alais, etc…Chacun d’entre nous, donne bénévolement, pour l’essor de l’association, pour le développement de l’aviation en Limousin sous différentes formes (pas toujours comprise par certains). Efforçons nous d’échanger nos points de vues, nos divergences, car au fond, nous avons peut être les mêmes objectifs… En 2007 vous avez fait un travail formidable. bon courage pour 2008.

Amicalement Philippe CANTOURNET

Citation de Claretie « Tout homme qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout l’immense armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout. »